Catégorie: Chatte épilée

site rencontre pour gratuit beringen

et salles de lecture Accès gratuit aux salles de lecture : reportages aux Archives de l'État à Liège et à Louvain-la-Neuve Depuis ce 1er juin 2018, laccès aux 19 salles de lecture des Archives de lÉtat est gratuit! Ce fonds contient notamment les minutes des actes passés par le comité, de la correspondance avec les personnes expropriées, des plans et extraits cadastraux, des plans demprise, des photos, des rapports dexpertises, des certificats hypothécaires, etc. Fin 2017, les inventaires d'archives des bureaux de l'enregistrement de Borgloon, Bree, Maasmechelen, Beringen, Boom, Kapellen, Brasschaat, Geel et Herentals étaient publiés. A cela s'ajoute la terrible famine des années.

Le plan: Site rencontre pour gratuit beringen

À lépoque, la noblesse jouait un rôle sociétal, militaire et politique important. Plus de 112.000 cartes et plans ont déjà été numérisés et environ.000 d'entre eux sont consultables au sein des différentes salles numériques des Archives de l'État. Inventoriage - Namur - Saint-Hubert - Liège - Arlon Archives locales de Wallonie : 12 nouveaux inventaires Ces dernières semaines, plusieurs inventaires d'archives de communes luxembourgeoises, namuroises et liégeoises ont été publiés dans le cadre du projet Archives locales de Wallonie. Un nouvel inventaire des dossiers de procès de la noblesse devant le Conseil de Brabant permet de se faire une meilleure idée sur cette période. Inventoriage - Bruxelles Séisme de 1923 : secours aux sinistrés japonais 1 er septembre 1923, 11h58, plaine du Kanto, Japon. Inventoriage - Publications - Mons Archives de lAuditorat militaire du Hainaut et du Conseil de guerre du Hainaut Conservées aux Archives de l'État à Mons, les archives de lAuditorat militaire du Hainaut et du Conseil de guerre du Hainaut sont désormais inventoriées. D'un point de vue archivistique, ce dossier a néanmoins quelques aspects positifs. site rencontre pour gratuit beringen

Site rencontre pour gratuit beringen - Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

L'adresse e-mail n'est pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *